Contribution de l’iavs à la science de la résilience aux risques de catastrophes et aux changements climatiques.

Résultats de la recherche de l’iavs sur les aspects théoriques et méthodologiques de la résilience aux risques de catastrophes

Depuis plusieurs années, l’institut d’application et de vulgarisation en science (iavs, www.iavs-bf.org)  participe à l’effort global de recherche théorique et méthodologique pour la  résilience aux risques de catastrophes  et aux changements climatiques.

La contribution de l’iavs est ClimProspect, un cadre théorique et méthodologique qui permet, de manière singulière,  de : a) caractériser les configurations de vulnérabilité et de résilience aux risques de catastrophes et aux changements climatiques ; b) établir des indicateurs de vulnérabilité et d) construire des processus de résilience pertinents.

ClimProspect, un résultat scientifique aujourd’hui  établi : a) des mémoires de masters soutenus dans des universités au Burkina Faso et ailleurs reposent sur ce cadre théorique et méthodologique ; b) une thèse de doctorat  sur la résilience des écosystèmes sahéliens, soutenue en ce mois d’octobre dans une grande université publique en côte d’ivoire,  a utilisé ClimProspect ; b) des publications dans des revues scientifiques internationales, des communications scientifiques nationales et internationales  ont utilisé  ClimProspect.

De manière plus pratique, ClimProspect  est l’une des approches scientifiques les plus robustes pour ajuster les politiques et projets de développement en lien avec les changements climatiques.

Note sur la recherche de l’iavs sur la résilience